LE REBLOCHON FERMIER DE SAVOIE A.O.P.

L‘origine du reblochon remonte au 13ème siècle, dans les fermes d’alpages de la vallée de Thônes, par une maraude clandestine. Né en Haute-Savoie dans les montagnes des Aravis et du Pays de Thônes, le reblochon est bien connu dans la région dès le 14ème siècle. A cette époque, le fermier qui louait un alpage devait au propriétaire une rétribution proportionnelle à la quantité de lait produite. Aussi, le jour où ce propriétaire venait mesurer cette production, le fermier ne trayait pas complètement les vaches. Dès le départ du propriétaire, il achevait la traite. Ce lait de seconde traite, produit de la « reblâche » était employé à faire un fromage que l’on nomma « Reblochon ».

Du 14ème au 17ème siècle, la production fromagère de la région est souvent citée, mais le reblochon reste un fromage clandestin du fait de sa fabrication frauduleuse. Au 18ème siècle, lorsque le droit d’auciège est remplacé par des redevances fixes en argent ou en fromage, le Reblochon se révèle au grand jour et notamment sur la table des bourgeois, du clergé et des nobles. Louis XIV et sa Cour l’appréciaient beaucoup « ce sont des présents fort précieux qui ne se refusent point et à l’aide desquels on s’insinue… »

Le commerce du reblochon prit de l’ampleur au 19ème siècle, créant une activité de négoce spécifique, facilité par l’extension des voies de communication.

La première moitié du 20ème siècle voit se développer la production de reblochon, y compris en dehors du berceau d’origine. Les producteurs tentent de sauvegarder les spécificités de leur fromage, mais leurs démarches n’ont pu aboutir avant la seconde guerre mondiale. Il fallut attendre le décret du 27 octobre 1903 pour que soit défini le reblochon, qui fut complété en ce qui concerne la délimitation de la zone par le décret du 7 août 1958. Aujourd’hui, il bénéficie d’une Appellation d’Origine Protégée.

Petit Quizz

Comment reconnaître un reblochon fermier d’un reblochon fruitier ?

Réponse

Le reblochon fermier a une plaque de caseïne (*) verte alors que le fruitier a une pastille rouge.

(*) La plaque de caseïne est 100% comestible puisqu’elle est issue du lait.

Notre suggestion

Il se marie parfaitement avec tous les vins blancs de Savoie.

Mais c’est l’un des rares fromages qui s’accommodera d’un vin rouge, assez fruité et jeune, comme un Gamay ou une Mondeuse de Savoie par exemple.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

Conseil de conservation
Conserver entre 4°et 8°C dans son emballage d’origine.
Le sortir au moins une heure avant dégustation.
La Tartiflette
Ingrédients :


  • 1 Reblochon
  • 1 Kg de pommes de terre à chair ferme
  • 200 g de lardons fumés
  • 2 gros oignons (200 g environ)
  • 10 cl de vin blanc (un petit verre)
  • Poivre du moulin
  • En option : noix de muscade râpée

Résultat de recherche d'images pour "tartiflette"

Tarte Reblochon de Savoie, Fenouil et Epinards

Ingrédients :


  • 1/3 de Reblochon
  • 1 bocal de petits cœurs d’artichauts (ou 8 petits artichauts nouveaux violets en saison)
  • 12 tomates cerises (ou 4 petites tomates de Sicile)
  • 30 g de noisettes
  • 1 grosse poignée de pousses de salade (feuilles de betterave, roquette, mizuna, pousses d’épinards)
  • Quelques brins de ciboulette
  • 2 c. à soupe de vinaigre balsamique
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • Le jus de 1 citron

tarte fenouil reblochon

Galette de polenta au reblochon et jambon de Savoie
Ingrédients :


  • 100 g de Reblochon + quelques tranches pour la présentation
  • 60 g de beurre
  • 160 g de semoule de maïs
  • 60 cl de lait
  • 4 tranches de jambon de Savoie
  • Sel, poivre

toast polenta et reblochon

 
 
COOPÉRATIVE DES PRODUCTEURS DE REBLOCHON FERMIER
40 avenue d'Annecy - B.P. 38 - 74230 THONES - téléphone : 04.50.02.05.60 - fax : 04.50.02.92.03